Accueil

Un Québécois à...

10/03/2011

Une Québécoise à Paris: vivre dans une carte postale

Marilyn Préfontaine

Marilyn Préfontaine, 25 ans, habite Paris avec son conjoint depuis septembre 2010. Son emploi de rédactrice lui permettant de travailler à distance, il a été facile pour elle de suivre ce dernier quand il a décroché un contrat de consultant en informatique dans la ville lumière. Elle partage avec nous les coups de coeur de ses six mois en sol européen.

Lire la suite »

24/07/2010

Aventuriers-blogueurs à suivre

David Sans Frontière
Entre deux voyages, j'aime continuer à parcourir la planète en suivant les traces de globe-trotters québécois. Trois nouveaux sites à explorer :

1- David Sans Frontières 

Davis sans frontières Deux David - Aimé et Fabrega - célèbrent l'année Internationale de la biodiversité en s'offrant un «tour du monde éco-responsable pour découvrir la biodiversité». Du Costa Rica au Québec en passant par l'Argentine, la France, le Sénégal et le Japon, le tandem promet de nous faire connaître les initiatives les plus intéressantes à l'aide de de photos, de chroniques et de vidéos. Utilisant des moyens de déplacement non-polluants, les David privilégient également le végétarisme et le respect de l'autre et de la nature. Une aventure à la fois scientifique et profondément humaine. Quatorze pays composeront leur itinéraire. Pour en savoir plus, visionnez l'entrevue qu'ils ont accordé à TVA.

Lire la suite »

07/07/2010

Un Québécois à Tokyo

Alexandre Gervais

Depuis près d'un an, Alexandre Gervais s’initie à la culture et à la langue japonaise.  L’homme de 26 ans est parti seul afin de réaliser son rêve de vivre à l’étranger pendant plusieurs mois. « Suite à un voyage d’un mois au Japon en septembre 2007, je m’étais donné comme objectif de revenir pour une plus longue période avant septembre 2009. » Mission accomplie !

Lire la suite »

14/06/2010

Un Québécois à Hong Kong : au-delà des clichés

On aime toujours avoir les impressions et les tuyaux de nos compatriotes en voyage. C'est pourquoi je recueille régulièrement les témoignages de Québécois exilés qui nous présentent leur coin de pays d'adoption.

Autoportrait de Cédric à Causeway Bay
Quand son poste de programmeur et développeur Web a été aboli à Radio-Canada en 2009, Cédric Sam, qui venait de célébrer ses 29 ans, a sauté sur l’occasion pour mettre le cap sur Hong Kong. « Je suis arrivé en octobre avec seulement mes vêtements, un passeport et un billet de retour en décembre au cas où je ne trouverais pas d’emploi. »

Lire la suite »

Rechercher: ,

15/05/2010

Un Québécois à Bordeaux

On aime toujours avoir les impressions et les tuyaux de nos compatriotes en voyage. C'est pourquoi je recueille régulièrement les témoignages de Québécois exilés qui nous présentent leur coin de pays d'adoption.

Bordeaux-fontaineNordes Lamarre, 28 ans, a transporté ses pénates à Bordeaux en compagnie de sa conjointe au début du mois de mars.  Pour le couple, c'est l'occasion de découvrir le continent tout en vivant une expérience en sol français. 

Lire la suite »

Rechercher: ,

01/05/2010

Une Québécoise au Pérou

On aime toujours avoir les impressions et les tuyaux de nos compatriotes en voyage. C'est pourquoi je recueille régulièrement les témoignages de Québécois exilés qui nous présentent leur coin de pays d'adoption.

Arequipa 287
Maryse Tétreault a visité le Pérou pour la première fois à l’âge de 19 ans, dans le cadre d’un projet d’initiation à la coopération internationale piloté par le cégep Champlain de Lennoxville, où elle étudiait. « C’est là où j’ai eu la piqûre pour l’Amérique latine. Au retour, j’ai eu un gros choc culturel, une grosse remise en question, ce qui a réorienté mon choix de carrière », raconte-t-elle. Elle repasse par le Pérou en 2004, puis dans le cadre de sa maîtrise trois ans plus tard. « Je vis officiellement ici depuis le 27 juillet 2008, dit la jeune trentenaire. J’ai même mon carnet d’étrangère ! »

Lire la suite »

Rechercher: , ,

24/04/2010

Une Québécoise à Whistler

On aime toujours avoir les impressions et les tuyaux de nos compatriotes en voyage. C'est pourquoi je recueille régulièrement les témoignages de Québécois exilés qui nous présentent leur coin de pays d'adoption.

Black tusk hike_top view
Sitôt son bac en design graphique en poche, Marie-Hélène Blanchet a quitté Québec pour l’Ouest canadien. Quatre ans plus tard, elle s’apprête à mettre le cap sur de nouvelles aventures. Mais avant, elle nous parle de Whistler, où elle vit depuis l’automne 2006.

Pourquoi Whistler : « Ç’a toujours été un rêve pour moi d'aller dans l'Ouest et je crois que je suis partie pour fuir un peu ma nouvelle realité de non-étudiante. Je n’avais pas le gout de commencer tout de suite ma recherche d'emploi. Mon prétexte : le besoin de prendre l'air et l’envie d'apprendre l'anglais. Je crois que cela aura été le meilleur move de ma vie. J'ai appris bien plus que mon anglais... »

Lire la suite »

Rechercher: ,

10/04/2010

Une Québécoise à Santiago

On aime toujours avoir les impressions et les tuyaux de nos compatriotes en voyage. C'est pourquoi je recueille régulièrement les témoignages de Québécois exilés qui nous présentent leur coin de pays d'adoption.

N1388623746_331003_4187763
Née en Roumanie, Carmen Gerea a un parcours atypique. À 27 ans, elle vient d’obtenir sa citoyenneté canadienne, alors qu’elle vit… au Chili !  Installée à Santiago depuis juin 2009, cette grande amoureuse de la langue de Molière ne se sent pas moins Québécoise : « C’est une belle coïncidence de la vie qui m’a amenée au Québec. J’y ai vécu pendant presque six ans. Ma formation académique et une grande partie de mon expérience professionnelle portent l’empreinte du Québec. […] Même mon accent « français de France » – appris en Roumanie et pratiqué en France – a les belles couleurs du français québécois. » Incursion dans la vie latino-américaine de celle qui se définit comme une « entrepreneure et une nomade numérique ». En prime : quelques pistes pour voyager futé dans son pays d'adoption !

Lire la suite »

Rechercher: ,

27/03/2010

Une Québécoise à Majorque : entre mer et montagnes

On aime toujours avoir les impressions et les tuyaux de nos compatriotes en voyage. C'est pourquoi je recueille régulièrement les témoignages de Québécois exilés qui nous présentent leur coin de pays d'adoption.

Photo: collection personnelle de Véronique Martel
En choisissant de vivre son amour avec Pablo, Véronique Martel, 34 ans, a aussi choisi un petit bout d'Espagne posé en pleine mer Méditerranée. En juin dernier, elle s'est établie à Majorque (Mallorca, en catalan), la plus grande île des Baléares. Voisin d'Ibiza, le coin de pays qui a vu naître le joueur de tennis Rafael Nadal vit principalement du tourisme. La belle vie sous le soleil pour cette Québécoise qui a fait la navette entre le Québec et l'Espagne pendant plusieurs mois !

Son quartier : « J’habite la capitale de l’île. Je vis en plein cœur du vieux Palma, entre la Cathédrale et la Plaza Mayor.  Pour comparer, c’est un peu comme vivre dans le Vieux-Montréal. Je suis près de tout : les bons restaurants, les bars, le marché, les épiceries… C’est génial. Je croise une foule de touristes chaque jour (surtout l’été) avec leur carte. Je me sens vraiment privilégiée de vivre dans un aussi beau secteur. J’ai aussi la chance d'occuper le dernier étage d’un immeuble de six et de pouvoir profiter d’une belle terrasse privée ! »

Lire la suite »

Rechercher: ,

11/03/2010

Une Québécoise à Tel Aviv : à deux pas de la Méditerranée

On aime toujours avoir les impressions et les tuyaux de nos compatriotes en voyage. C'est pourquoi je recueille régulièrement les témoignages de Québécois exilés qui nous présentent leur coin de pays d'adoption. 

GetAttachment.aspx

Maude Robitaille, 29 ans, vit à Tel Aviv avec son amoureux, un Israélien rencontré il y a quatre ans. Après avoir fait plusieurs allers-retours entre le Québec et le Moyen-Orient, elle a décidé de poser son son baluchon pour de bon en juillet 2009. 

Lire la suite »

publicité

Marie-Julie GagnonMarie-Julie Gagnon

Sorte de créature hybride à mi-chemin entre Minifée et Carrie Bradshaw, Marie-Julie Gagnon aime autant parcourir la planète sac au dos qu’avec sa valise à roulettes. Aujourd’hui journaliste, reporter, chroniqueuse, auteure et bloggeuse, elle n’arrive toujours pas à choisir le chapeau qu’elle préfère.


EN VIDÉO

novembre 2013
dim. lun. mar. mer. jeu. ven. sam.
1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30