« Désir d'évasion | Accueil | Clin d'oeil parisien »

22/11/2011

Quatre coups de coeur vancouvérois

Vancouver

Je l'ai mentionné à plusieurs reprises: je suis folle de Vancouver. J'y déménagerais demain matin sans aucune hésitation. C'est pourquoi j'y retourne dès que j'en ai l'occasion. Au cours des derniers mois, j'ai eu la chance de découvrir plusieurs endroits fantastiques. En voici quatre.

1- Hawksworth restaurant

J'en avais glissé un mot à la fin de mon billet sur le Rosewood Hotel Georgia: je n'ai absolument rien de négatif à dire sur cet établissement qui s'est retrouvée sur la liste très sélecte des meilleurs nouveaux restos canadiens 2011 du magazine enRoute

HCocktail Foie gras Vin

Le chef David Hawksworth propose des plats inspirés et raffinés, dont son désormais classique parfait de foie gras. Le restaurant emploie sept sommeliers. Ai-je besoin d'ajouter que sa carte des vins fait rêver? 

Aucun doute, Hawksworth fait désormais des incontournables de Vancouver.

 

2- Sense Spa 

Je sais, j'ai déjà parlé des chambres ET du restaurant du Rosewood Hotel Georgia. Mais le spa mérite aussi qu'on s'y attarde, qu'on réside ou non au 801 West Georgia. 

08489D84-188B-3B72-2E1C66ABFA3FB71D

D'abord, l'ambiance. Feutrée et épurée tout en étant extrêmement chaleureuse. Prodigué par une thérapeute discrète et attentionnée, le soin Vancouver Signature Sensation m'entraînera loin, très loin. Après l'exfoliation de ma peau avec du sel de mer, la douche Vichy stimule ma circulation sanguine tout en relâchant mes muscles. Un massage permet ensuite de faire pénétrer un baume hydratant. J'avoue m'être endormie à ce moment.

Ici, chaque détail compte. Ainsi, une fois dans la salle de repos, la thérapeuthe m'apporte un coussin chauffant et des couvertures. Je me rendors...

Trois mots me viennent spontanément à l'esprit pour décrire mon expérience au Sense spa: confort, compétence et distinction.

 

3- Main Street

C'est donc là que se cachaient les designers locaux! L'année dernière, la blogueuse Véronique Crozier Moal m'a donné rendez-vous dans le quartier Mount Pleasant pour une virée shopping express. J'ai rapidement compris que j'étais complètement à côté de la plaque en m'acharnant à fouiner dans les boutiques du centre-ville!

Vero Bracelets

J'aurais pu claquer quelques centaines de dollars pendant nos deux heures de balade. De vraies de vraies créations originales, qui n'ont rien à voir avec les boutiques aspetisées de la rue Robson. Véro a d'ailleurs publié un billet sur le quartier, puis un autre sur son blogue. À explorer!

 

4- Diva at the met

Le restaurant de l'hôtel Metropolitan propose un Diva Power lunch (28$) absolument renversant.

D'abord, mentionnons l'élégance des lieux. La cuisine ouverte permet aux convives de voir l'équipe à l'oeuvre. Le chef primé Hamid Salimian privilégie les ingrédients régionaux pour créer des plats inspirés des quatre coins de la planète. Reconnu pour sa cuisine moléculaire, il mise aussi sur la présentation.

Cuisine Cucumber Diva1

Déjà, le soda de concombre servi en amuse-bouche a donné le ton. Ont suivi un potage au curry et au lait de coco absolument divin, une entrée de thon albacore et crabe, une truite comme plat principal et de multiples «hum!». Le dessert? Je ne me souviens honnêtement plus lequel était le mien puisque j'ai goûté (et aimé) ceux des autres aussi... 

À noter que Diva at the met fait partie du programme Ocean Wise mis en place par l'Aquarium de Vancouver et visant notamment à protéger les espèces menacées. 

 

J'étais l'invitée de Diva at the met  et du Rosewood Hotel Georgia. Merci aussi à Tourisme Vancouver.

À découvrir également: Pourquoi j'aime Vancouver, Vancouver, toujours Vancouver, Cinq restaurants vancouvérois testés et approuvésToronto-Vancouver en trainMagnifique Vancouver, Le Vancouver de Robert Pattinson et Kristen Stewart, Une Québécoise à Vancouver, billet sur l'hôtel Opus, Un restaurant bâti sur des bouteilles de plastique recyclées et Mes coups de coeur resto au Canada.

Pour me suivre sur Twitter, par ici.

Commentaires

Flux You can follow this conversation by subscribing to the comment feed for this post.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

publicité

Marie-Julie GagnonMarie-Julie Gagnon

Sorte de créature hybride à mi-chemin entre Minifée et Carrie Bradshaw, Marie-Julie Gagnon aime autant parcourir la planète sac au dos qu’avec sa valise à roulettes. Aujourd’hui journaliste, reporter, chroniqueuse, auteure et bloggeuse, elle n’arrive toujours pas à choisir le chapeau qu’elle préfère.


EN VIDÉO

novembre 2013
dim. lun. mar. mer. jeu. ven. sam.
1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30