« Vaux le vicomte, l'inspiration de Versailles | Accueil | La France en 24 vidéos rigolottes »

25/07/2011

Carrément renversant

Mon genre de pique-nique
Je rentre d'un voyage d'une semaine à Paris. Comme à chacune de mes escapades dans la ville Lumière, je me suis arrêtée chez Pierre Hermé pour acheter des macarons. Cette fois-ci, j'ai eu envie de goûter à quelques pâtisseries.

J'ai opté le grand succès du moment (du moins, selon le préposé de la succursale de la rue Bonaparte qui m'a servie), l'Ispahan, à base de framboises, de rose et de litchi, et le Carrément chocolat, qui rend hommage à l'intensité de mon ingrédient préféré.

Pierre Hermé
Bien que l'Ispahan m'ait fait pousser de grand «hum!» sur la Place Saint-Sulpice (je ne raffole pourtant pas des framboises), c'est l'entremets chocolaté qui m'a renversée. Un goût de ciel, je vous dis.

Pour une amoureuse du chocolat comme moi, les frustrations sont fréquentes. Souvent présenté en version édulcorée, mon péché mignon ne garde alors que le «mignon» de l'expression. Agréable au goût, mais pas de quoi écrire à sa mère. Je trouve par exemple L'Africain, chocolat chaud «signature» de la célèbre Maison Angelina, rue de Rivoli (à deux pas du Louvre), trop sucré. Moi, c'est dans toute sa puissance et son amertume que je préfère mon chocolat.

Avec le Carrément chocolat, j'ai été servie. Le mariage des ingrédients m'a semblé d'une perfection absolue. Étant aussi douée en cuisine qu'un sumotori au Hula-Hoop (quoique... m'enfin), je ne me lancerai pas dans un essai sur l'amalgame des textures (la recette est dans le bouquin qui porte son nom, signé Pierre Hermé et Danielle Monteaux - plusieurs blogueurs l'ont testée). Par contre, je peux vous dire que la qualité des ingrédients fait toute la différence. Et que l'émotion était au rendez-vous à chaque bouchée.

J'en rêve encore.

P.S.: J'ai goûté l'un des desserts glacés de la maison («Miss Gla'Gla», genre de sandwich à la crème glacée haut de gamme) l'année dernière et n'ai pas ressenti le moindre petit frisson. Peut-être à cause du parfum? Je suis d'accord pour les tester à nouveau lors de ma prochaine visite. ;-)

P.P.S.: Lors de mon prochain séjour, je me fixe comme objectif de m'arrêter à TOUTES les adresses de cette liste! C'est beau, l'ambition, n'est-ce pas?

À découvrir également: Paris en pâtisserie (vidéo produite par Louis Vuitton), 10 façons inusités de découvrir Paris et mes autres billets sur la France.

Commentaires

Flux You can follow this conversation by subscribing to the comment feed for this post.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

publicité

Marie-Julie GagnonMarie-Julie Gagnon

Sorte de créature hybride à mi-chemin entre Minifée et Carrie Bradshaw, Marie-Julie Gagnon aime autant parcourir la planète sac au dos qu’avec sa valise à roulettes. Aujourd’hui journaliste, reporter, chroniqueuse, auteure et bloggeuse, elle n’arrive toujours pas à choisir le chapeau qu’elle préfère.


EN VIDÉO

novembre 2013
dim. lun. mar. mer. jeu. ven. sam.
1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30